Bonheur National Brut

Synopsis

Un autre monde existe déjà ! Partout en France, de nombreuses personnes ques- tionnent la finalité d’une économie déshumanisé et dangereuse pour l’environne- ment. Depuis des années, des femmes et des hommes inventent, jour après jour, une autre façon de vivre et de travailler.

Comme Denise et Daniel Vuillon, « jardiniers de famille » dans le Var et initiateurs en France du réseau des AMAP (associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) qui ont fait le pari de la biodiversité grâce au soutien de leurs consommateurs. Comme l’équipe et les compagnons de la coopérative Ardelaine, entreprise citoyenne qui a redonné vie à la dernière filature de laine d’Ardèche. Comme Claude, Jocelyne et les bénévoles de l’Ecocentre du Périgord, lieu de formation et d’expérimentation des techniques d’écoconstruction qui questionnent le sens d’une vie perdue à la gagner alors que l’année passée à construire sa maison est l’année la mieux rémunérée de sa vie !

N’est-il pas temps de remettre les pendules à l’heure et de repenser ce qui compte vraiment ?

Note des réalisateurs

En tant que citoyen et plus encore en tant que réalisateur, il est de notre devoir de susciter des questionnements et d’ouvrir des brèches dans les consciences. Pas de manière dogmatique et idéologique mais simplement humaine. Si nous avons choisi la caméra cela a du sens. C’est parce que ce formidable outil permet d’avoir accès à des réalités, à une parole singulière et de la partager avec tous.

C’est pourquoi nous avons choisi de nous engager dans un long cheminement de trois ans qui a abouti à ce film. L’aventure de BNB commence en 2005 lorsqu’on nous partons à la rencontre sur les routes de France de nos concitoyens qui ont décidé d’agir, de vivre, de manière individuelle ou collective en adéquation avec leurs valeurs. L’idée de ce projet n’est pas de dresser un énième portrait catastrophique de la situation sociale et écologique de notre société mais de proposer des alternatives et de montrer que des solutions sont encore possibles.

C’est comme ça que nous avons eu l’énorme chance et bonheur de croiser sur notre chemin : Denise et Daniel des Olivades, Béatrice, Gérard et les compagnons d’Ardelaine, Claude, Jocelyne et tous les bénévoles de l’Ecocentre et tant d’autres personnes qui n’apparaissent pas dans le film.

Grâce à leur expérience très concrète, nous montrons comment aujourd’hui, en France, il est possible de changer nos modes de vie au quotidien : qu’il est possible de manger trois fois par jour des aliments sains qui ont été produits à côté de chez soi, de se vêtir en revalorisant une filière locale et de se loger dans un habitat qui respecte l’homme et son environnement. Autrement dit, qu’il est possible d’avoir une activité professionnelle qui a du sens pour soi-même et qui est utile à tous.

Ce film témoigne qu’une économie humaine et solidaire est possible au sein d’une économie basée sur la rentabilité et le profit. Autrement dit, dans une société de plus en plus artificielle et virtuelle, dans un monde complètement déconnectés de ses besoins vitaux, qu’il est encore possible de vivre et de travailler autrement.

Enfin, il nous montre que si l’on dépasse les enjeux individuels pour penser aux intérêts communs, aux besoins élémentaires et aux droits fondamentaux, nous pouvons inventer une société peut-être plus heureuse et joyeuse, basée sur la solidarité (solidaire vient du latin « in solidum » qui signifie « pour le tout »), la simplicité et l’amitié qui ne sont pas de simples mots vides de sens mais sont véritablement incarnés dans ce film.

Et comme l’annoncent les cloches au début du film ou comme l’énonce Béatrice d’Ardelaine dans l’épilogue, espérons que ces propos fassent échos et résonnent en vous !


Bonheur_National_Brut_trailer par FOKUS21


Fiche technique

Réalisation Sandra Blondel et Pascal Hennequin Musique originale Romain Desjonquères Montage Sandra Blondel Mixage Erik Rivolta Etalonnage Pascal Hennequin Production Fokus 21 Distribution ASC Distribution

France – 2008 – Couleurs – DV CAM – 65’ – Stéréo

Sélection festivals
- Festival international du film militant du Pays d’Aubagne - oct. 08
- Festival International du Film d’Environnement - FIFE- Paris nov. 08 (hors compétition)

Pour en savoir plus
- sur La Ferme des Olivades http://www.olivades.com/
- sur les AMAP http://alliancepec.free.fr/ - http://amap-idf.org/
- sur Ardelaine Moutons rebelles, Béatrice Barras, Editions REPAS, 2003 http://www.ardelaine.fr/
- sur le compagnonnage http://www.reseaurepas.free.fr/
- sur l’Ecocentre du Périgord http://www.ecocentre.org/
- sur l’écoconstruction http://www.cr3e.com/
- sur fokus 21 http://www.fokus21.org



DOSSIER DE PRESENTATION

PDF - 550.9 ko

Voir en ligne : Voir le trailler du film sur Daily Motion

Agenda